Comment bien gérer son restaurant

Comment décrire un bon restaurant ?

Vous désirez connaître les éléments pouvant vous permettre de décrire un bon restaurant ? Il en existe une multitude qui Read more

Chorus pro : la meilleure solution pour la facturation
facture

Chorus pro est une plateforme d’échanges conçue spécifiquement pour la facturation des fournisseurs dans le secteur des collectivités territoriales, de Read more

Il n’y a pas de recette miracle pour bien savoir gérer son restaurant, il suffit surtout de connaître certaines règles de base et de les appliquer. Ce sont surtout des pratiques à mettre en place qui vont aider à une meilleure gestion.

Ces pratiques impliquent ainsi et aussi bien, les règles d’hygiène; le travail d’équipe et toutes les règles élémentaires auxquelles un restaurant ne peut pas échapper.

Pour connaître tous les ingrédients du succès, suivez le guide !

Les pratiques qui visent à mieux gérer son restaurant

gerer-restaurant

La première pratique à mettre en place en cas de difficulté est de simplifier sa carte. Il est parfois judicieux de supprimer des plats plutôt que de compliquer le travail des équipes qui ne peuvent qu’être démotivées si le restaurateur s’acharne sur des menus qui posent problèmes.

Ensuite, il est intéressant de savoir bien négocier avec ses fournisseurs, et, ne jamais oublier que la négociation s’impose quand on est un chef d’entreprise. Il faut faire jouer la concurrence et ne jamais perdre de vue que pour les fournisseurs, la volonté est bien celle de vous vendre le plus cher possible.

Plutôt que trop de confiance, il est judicieux également de vérifier ses commandes en termes de poids et de qualité, de quantité aussi car bien souvent, il manque un produit. Vous pouvez commander 15 kg d’un produit et après vérification vous rendre compte que le poids n’y est pas. A l’inverse, le fournisseur peut aussi vous mettre quelques kilos de plus, notamment avec la viande, mieux vaut savoir rester vigilant.

Il est important de contrôler tous les mois la marge brute. C’est elle qui conditionne les résultats avec le chiffre d’affaire. C’est un indicateur clé à ne pas négliger.

De même, tous les mois, il est bien de faire un inventaire complet, c’est aussi et d’ailleurs ce qui permettra de déterminer le facteur clé vu juste avant, soit, la marge brute.

Les critères clés qui permettent de bien gérer son établissement

Il est bien d’établir les fiches techniques de tous les plats qui sont proposés à la carte du restaurant.

Cela permet d’indiquer pour chaque plat, les ingrédients, leurs prix, le prix de revient du plat, de connaître les quantités nécessaires et les quantités à préparer, en résumé, cela facilite le travail.

Il convient de définir les plats les plus vendus car ce sont ceux qu’ils faut bien maîtriser. Ensuite, il faut considérer les plats qui présentent le plus de risques, ceux qui utilisent une matière première coûteuse ou qui représentent des difficultés pour les équipes.

Il convient bien sûr d’établir convenablement le prix de revient de ces plats, dans la gestion du restaurant c’est une étape clé.

Cela permet de définir les prix de vente en appliquant ainsi un ratio.

Il faut bien sûr analyser les ventes, soit les menus proposés. Pour cela les données de vente de la caisse sont d’excellents indices. Cela permet de voir comment les clients réagissent face à tel ou tel plat.

Par ailleurs, cela donne aussi une idée, sur quelle dépense les clients sont prêts à faire pour un dîner ou déjeuner au restaurant. La popularité des plats permet de considérer aussi la marge qu’ils peuvent dégager.

De même, cela permet d’éliminer tout ce qui n’est pas rentable.

Bien sûr, les écarts entre les achats et les ventes vont permettre aussi de se faire une meilleure idée sur la gestion globale mais surtout sur la bonne gestion des stocks à avoir.

On évite au maximum toute forme de gaspillage, et on s’adapte selon les données réelles.

manager-en-restaurant

Pour bien gérer son restaurant, après tous ces conseils, on s’attarde aussi sur tout ce qui fonctionne bien, soit de tout ce qui est parfaitement bien maîtriser. Ensuite, il faut penser bien sûr à se renouveler, à innover et à tenter des nouveautés… La diversité est toujours appréciée.

Tout comme des pratiques à mettre en oeuvre, il faut aussi s’intéresser aux indicateurs importants, comme la marge brute que nous avons déjà évoquée.

Cette marge peut varier d’un plat à un autre, il faut donc pouvoir le savoir. La croissance du chiffre d’affaire est naturellement est un excellent indicateur de la santé de l’établissement. L’indicateur du chiffre d’affaire associé aussi à celui du panier moyen et de la fréquentation du restaurant, facilitent aussi le suivi pour savoir si le restaurant est en bonne santé. Entre autre, ces indicateurs permettent aussi d’évaluer le comportement de la clientèle et de mieux suivre son évolution. Toutes ces données aident à la préparation des commandes et aussi pour le planning du personnel, cela permet de minimiser au mieux le gaspillage et donc les pertes. Il convient de maîtriser aussi les réservations et les temps de service.

Voici quelques clés pour vous aider à mieux comprendre des règles à appliquer afin de mieux gérer son établissement. Bien évidemment, chaque chef d’entreprise reste libre de se faire aider par des professionnels qui ont les compétences requises pour tout cela. Mais déjà, plutôt que d’attendre le bilan de son comptable, oeuvrer tout au long de l’année afin d’améliorer les résultats, s’avère plus judicieux.
Alors …Êtes-vous prêt à mieux gérer votre restaurant en appliquant les quelques conseils donnés ici ?

Comment décrire mon restaurant ?
decoration-restaurant

Pour mieux séduire les clients, la création d’une belle description est nécessaire. Cela consiste non seulement à présenter les différentes Read more

BTB cantine d’entreprise : Nourrir l’épanouissement au travail
BTB cantine d’entreprise : Nourrir l’épanouissement au travail

La cantine d'entreprise est bien plus qu'un simple lieu de restauration pour les employés. Elle joue un rôle clé dans Read more