Catégories
Gérer son restaurant

Quels sont les frais gestion pour ticket restaurant ?

La plupart des entreprises offrent à leurs salariés des titres-restaurant ou Ticket-Restaurant comme moyen de paiement de leurs repas  durant la journée de travail. Un titre restaurant s’avère remboursable auprès des fournisseurs adhérents. Un titre restaurants peut être présenté en plusieurs formes. Il y a les tickets restaurants présentés sous forme de chèque en papier, sous forme de carte bancaire et en forme d’application.  Toutefois la création de ces titres restaurant et le coût paraît souvent  trop élevé, mais à la fois bénéfiques que ce soit pour l’employeur ou pour le salarié ou pour le restaurant.  Afin de vous en assurer, nous allons vous dresser quelques paragraphes expliquant le système de fonctionnement des titres restaurants ainsi que les coûts.

Le système de fonctionnement des titres restaurants

restaurant

Pour pouvoir répondre à votre question, il faut d’abord comprendre le fonctionnement des tickets restaurants.

Origine et partenariat

Un restaurant collabore avec une entreprise en proposant des tickets restaurant afin de progresser mutuellement et de faciliter la vie de chaque côté, que ce soit pour le restaurant ou pour l’entreprise ou pour les salariés. Ces tickets restaurant seront ensuite attribués aux salariés par l’employeur de l’entreprise.

Avant cette collaboration, le restaurant a aussi dû collaborer avec un émetteur pour la création de ce ticket restaurant. Des émetteurs comme:

  • Resto Flash : Société Octoplus;
  • Apetiz : Groupe Banque Populaire Caisse d’Épargne;
  • Chèque Déjeuner : Groupe Up;
  • Wedoofood : Société Wedoogift;
  • Swile : anciennement Lunchr;
  • Pass Restaurant : Groupe Sodexo;
  • Ticket Restaurant : Groupe Edenred.

Les émetteurs sont des sociétés spécialisées dans l’émission et le remboursement des Titres-Restaurant. Ils garantissent la solvabilité sous contrôle de la Commission Nationale des Titres Restaurants ou CNTR. 

Certains émetteurs de titres restaurant ne fonctionnent qu’en France. D’autres peuvent incontestablement opérer dans d’autres pays. Pour autant, vous ne pouvez pas utiliser votre ticket restaurant ou carte TR dans un autre pays. 

Participation

Le bon fonctionnement de l’utilisation des titres restaurant réside dans un système de cofinancement. La prise en charge comporte 2 parties : entre 50%-60% pour la part de l’employeur et entre 40%-50% pour la part du salarié. 

Utilisation

Le salarié peut utiliser son titre restaurant pour payer son déjeuner, son repas et son dîner pendant les jours ouvrables ou heures de travail. La restriction de l’utilisation d’un titre restaurant dépend du jours et heures de travail du salarié. S’il travaille le dimanche ou les jours fériés, l’usage du ticket restaurant ne lui est pas défendu.

Format disponnible

Vous pouvez proposer à vos salariés des tickets restaurant en papier pour une version simple , en carte à puce pour une version moderne et en appli mobile pour un format dématérialisé.

L’utilisation d’un ticket ou  titre restaurant ne sont pas obligatoires. Vous pouvez aussi proposer un restaurant d’entreprise pour vos salariés.  Le recours aux tickets restaurant vous oblige à donner accès à tous vos salariés.

Maintenant que vous connaissez le fonctionnement d’un ticket restaurant, voyons maintenant ses coûts.

Les frais à connaître

ticket restaurant

Les frais des titres restaurant comprennent: le coût d’un ticket restaurant, les frais lors de l’utilisation des chèques TR et le coût pour les employeurs qui délivrent des Tickets Restaurant.

le coût d’un ticket restaurant

Le coût du titre restaurant dépend du montant journalier fixé, de votre participation patronale et des frais appliqués par l’émetteur.

Les frais lors de l’utilisation

Pour chaque émetteur, les coûts lors de l’utilisation d’un chèque ticket restaurant dépendent souvent du jour de règlement. Ils sont tous souvent comme suit:

  • entre 4,45 % – 5,00% si règlement à 3-5 jours; 
  • entre 1,45% – 2.00% si règlement à 21 jours.

A ces coûts s’ajoutent ceux de la Centrale de Règlement des Titres.

Chaque expédition est souvent suivie d’un coût à peu près 6 euros par remise et de 1.40 euros pour les remboursements via la CRT. Une remise en supplément à environ 10 euros sera à payer en cas d’absence du tamponnement de l’établissement ou illisibilité. 

Pour pouvoir accepter des titres restaurants, le professionnel doit se déclarer au Commission Nationale des Titres Restaurants ou CNTR. 

Les deux principaux coûts que paye les employeurs

Les employeurs qui délivrent un ticket restaurant ont évidemment des coûts à payer aussi. Ils doivent participer aux différents coûts :

La prestation ticket restaurant : L’employeur paye une somme correspondante aux nombres de tickets restaurant qu’il a en circulation, que ce soit un chèque ou une carte.

Le chargement titre restaurant: Un coût à payer par l’employeur à chaque rechargement des tickets restaurant de ses salariés.

Ces coûts se négocient en fonction de la taille de l’entreprise, le volume de salariés adhérents au dispositif et surtout en fonction du montant des titres restaurants.

Ils sont souvent additionnés par des frais pour la mensurations des cartes, pour l’expédition des cartes et pour la fabrication d’une carte suite à un défaut ou perte ou vol etc.

Les frais de gestion des tickets restaurant comprennent le coût d’un ticket restaurant, les frais lors de l’utilisation des chèques TR et le coût pour les employeurs qui délivrent des Tickets Restaurant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *