Comment bénéficier d’une subvention pour votre restaurant?

beneficier-subvention-restaurant

Pour bénéficier de subventions substantielles afin d’ouvrir votre entreprise en France, il est nécessaire de faire une recherche et de connaître les différents dispositifs en place, pour mettre en place une stratégie efficace. Un projet de création de restaurant, peut être accompagné par des subventions sous la forme d’exonération d’impôt ou des aides. Dans cet article, vous allez obtenir toutes les informations utiles et dispositif pour réaliser un montage financier optimisé.

Subventions pour restaurant : pour qui?

Lorsque vous décidez d’ouvrir votre restaurant en France, il y a beaucoup de frais à prévoir, de la location du bail commercial, à l’achat de tous les ustensiles nécessaires. Il faut savoir que pour vous aider dans cette démarche, des subventions substantielles ainsi que des aides peuvent vous être apportées, afin d’améliorer votre entreprise de restauration.

Beaucoup d’entreprises en France ne sont malheureusement pas au courant de ces différents dispositifs, alors que le montant accordé sous la forme de crédit d’impôt ou d’aide financière directe, peut s’avérer très important et contrebalancer certaines dépenses obligatoires. Il faut savoir dans un premier temps, qu’un salarié ne disposera pas des mêmes subventions qu’un chômeur, différents critères sont ainsi pris en compte, en fonction de votre statut, de votre âge mais également si vous êtes actuellement dans une situation d’handicap.

Pour faire le point sur les différentes démarches nécessaires, il est important de définir vos différentes priorités, activités et qu’elles sont les financements s’avérant préférentiels, par rapport à votre société de restauration. Sachez en tout cas que l’exonération des charges vous permettra un allégement des cotisations sociales, toujours très appréciable lorsque l’on débute dans le cadre d’une activité et que le chiffre d’affaires n’est pas encore stable.

L’obtention d’un prêt à taux réduit est également indispensable, lorsque des travaux doivent être réalisés ou si vous avez besoin d’un financement solide, utile et indispensable pour l’achat du matériel de cuisine, du mobilier pour la décoration de votre établissement. Certaines bourses et d’autres financements sont également disponibles, ces différentes méthodes vont de toute manière vous être détaillées dans les paragraphes suivants.

Enfin le dernier élément sur lequel insister consiste à obtenir un accompagnement et des conseils précis. Si vous en avez l’opportunité, vous faire encadrer par des professionnels possédant une solide expérience dans le milieu de la restauration, sera un véritable atout pour mettre en pratique des conseils avisés, qui vont vous permettre de vous tourner dans la bonne direction dès le départ.

Subventions pour restaurant : pour quoi?

Obtenir des subventions est absolument indispensable, non seulement vous en avez le droit mais cela vous apportera un véritable coup de pouce dans le développement de votre entreprise de restauration. Ne pas prendre le temps de faire certaines démarches administratives, constituerait une grave erreur, même si vous n’êtes pas familier avec le monde administratif, l’argent que vous pouvez récolter très facilement, en prenant le temps de la réflexion et en suivant les différents conseils de cet article, vous permettront de vous retrouver dans une situation financière grandement améliorée. Inutile d’être un expert, il suffit de suivre pas à pas les différentes subventions et les différentes aides à votre disposition.

Les postes de dépenses sont souvent multiples dans la constitution d’un restaurant, il y a d’abord le local à trouver, bien souvent vous ne l’achetez pas mais vous avez recours à une location d’un bail commercial, le montant des loyers peut s’avérer importants, si vous êtes situés dans une grande ville, notamment sur un axe très passant. Au-delà du montant de votre loyer, vous avez également besoin d’aménager une cuisine complète, il s’agit ici de pouvoir acheter du matériel professionnel pour que vos employés puissent exprimer pleinement leur talent. Il vous faut la constitution d’un bar avec une caisse enregistreuse, l’aménagement complet d’une salle avec les tables, les chaises, différents éléments de décoration venant s’ajouter à l’addition finale. Si vous avez des salariés, vous avez également besoin de compter ces dépenses pour les rémunérer sans qu’il y ait de défaut de paiement. Cela constitue une masse salariale avec des frais fixes, que vous devez anticiper dès le départ.

Même si vous avez évalué un plan précis pour votre projet d’entreprise, si vous pouvez l’améliorer en obtenant des aides auxquelles vous ne pensiez pas avoir droit, votre projet n’en sera que grandement amélioré. De plus, si avec votre business plan vous avez estimé que vous étiez un peu juste financièrement pour la création de votre restaurant, la découverte de ces différentes aides à votre disposition, vous permettront peut-être de donner vie à votre projet.
Encore une fois, il est important de prendre le temps de la réflexion et de se pencher sérieusement sur les différentes aides et les différentes subventions, auquel vous avez droit.

Les différentes subventions pour votre restaurant

Maintenant que les différentes raisons ont été évoquées plus en détail, il est temps de rentrer dans le vif de sujet et de voir quelles sont les différentes aides et services à votre disposition.

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous avez la possibilité d’obtenir une aide absolument indispensable, une exonération importante des charges sociales peut être demandée, sous la forme d’une aide appelée ACCRE. Le dispositif vous permettra d’obtenir des cotisations sociales dégressives, en fonction du nombre d’années. La première année constitue l’allégement fiscal le plus important, avec des cotisations sociales très réduites, puis sur les années suivantes, le taux remonte progressivement vers la normale, vous permettant une réduction très importante sur ce poste de dépenses. C’est une aide véritablement utile, qui pourra vous faire gagner des milliers, voire des dizaines de milliers d’euros, sur une simple demande de votre part.

Le deuxième dispositif s’appelle l’ARCE, si vous avez le droit à une allocation chômage, vous pouvez demander 50 % du montant total de l’aide qui vous sera versée sous la forme d’un capital en deux fois. 25 % est alors versé au moment de la création et les 25 % suivants vous sont versés au-delà du délai de six mois. Vous pouvez également continuer votre activité dans la création de restaurant tout en demandant le maintien de votre allocation de retour à l’emploi.  Ce sont des aides êtres très importantes qu’il ne faut surtout pas négliger, vous êtes parfaitement dans votre bon droit de demander la mise en place de ces différentes subventions, il serait vraiment dommage de vous en priver.

Si vous êtes salarié, vous avez également droit à différentes subventions. Il suffit pour cela de prétendre au congé individuel de formation, le CIF ou de mettre en pratique le congé de création d’entreprise. L’avantage avec ses différents dispositifs, c’est que vous allez pouvoir vous consacrer pleinement au développement de votre restaurant, en ayant l’assurance de pouvoir retrouver votre ancien emploi, lorsque la période de congé sera ainsi terminée. Cela vous laisse l’opportunité de continuer dans le cadre de votre activité de restaurateur, mais si jamais celle-ci ne fonctionne pas, vous avez la sécurité de retourner vers votre ancien emploi pour reprendre l’activité précédente. C’est une aide intéressante, car de très nombreuses personnes hésitent à se lancer dans un projet pour le développement d’une entreprise à cause des risques financiers et autres dépenses. Le fait d’avoir la possibilité de retrouver son ancien emploi, est un critère supplémentaire pour se lancer.

En fonction de votre région, il est également possible d’obtenir des aides régionales très particulières. Des aides auxquelles viendront s’ajouter de subventions départementales car quand vous ouvrez un établissement public comme un restaurant, si vous avez la possibilité de vous retrouver dans une région touristique ou dans une région rurale, vous aurez des subventions afin de démarrer votre société de restauration. Il est donc important de combiner le critère de la localisation de votre restaurant en fonction des aides. Parfois à quelques kilomètres, voire même à quelques centaines de mètres, vous allez pouvoir bénéficier d’aides bien plus conséquentes, qui vous permettront d’avoir une situation financière beaucoup plus pérenne dès le départ. Il faut donc délimiter quelles sont les zones touristiques et les zones rurales susceptibles de vous intéresser et de vérifier si elles sont compatibles avec l’emplacement de votre établissement. Le conseil régional ou le conseil général sera en mesure de vous verser une prime et des subventions substantielles.

Des aides supplémentaires sont ainsi accordées au restaurant de tourisme. Si vous êtes dans un milieu rural, encore une fois le conseil régional sera présent pour vous apporter une aide substantielle pour améliorer la qualité de votre restaurant, financer des travaux et assurer le maintien de l’emploi.

Comment faire la demande d'une subvention pour votre restaurant?

Afin de bénéficier des différentes subventions ou services évoqués précédemment, il n’y a rien de plus simple au niveau de la démarche. Même si vous avez développé une certaine allergie à l’administratif, sachez que vous n’allez pas avoir besoin de compétences techniques très particulières, mais juste un peu de bon sens. Cela ne vous prendra pas non plus beaucoup de temps et le gain que vous allez obtenir, en vaut vraiment la peine.

Si vous êtes inscrit auprès du pôle emploi, il suffit simplement de télécharger le formulaire adapté et de le renvoyer. Afin de mieux vous faire accompagner dans la démarche, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller pôle emploi, pour que celui-ci puisse vous apporter tous les éléments nécessaires et éviter ainsi certaines erreurs.

Si vous êtes salarié, dans ce cas-là il faut que vous puissiez utiliser le DIF en contactant directement l’organisme approprié via son site Internet. Un portail a été spécialement développé dans ce sens pour que vous puissiez accéder à votre compte DIF, vérifier le nombre d’heures que vous avez à votre disposition et ainsi déployer la procédure pour en bénéficier.

Concernant le congé de création d’entreprise, il est nécessaire d’en parler avec votre employeur, celui-ci vous mettra directement en relation avec les ressources humaines pour que votre dossier puisse prendre forme. Enfin les différentes aides du conseil départemental et du conseil régional sont à joindre respectivement en prenant rendez-vous, ce qui constitue la démarche la plus simple, afin d’avoir directement une personne physique. Vous n’avez rien d’autre à faire, comme vous pouvez le constater les démarches restent relativement simples.

Les autres aides

Il est fortement conseillé de commencer le financement de votre restaurant avec les différentes aides qui ont été vu précédemment. Mais rien ne vous empêche de compléter le développement de votre entreprise en faisant appel au crowdfunding ou aux business Angels.
Le crowdfunding est un financement participatif en faisant appel à la générosité des internautes, pour que vous puissiez lancer votre projet. Il existe d’ailleurs des plates-formes spécialisées, vous apportant toutes les informations générales.

Les business Angels permettent de soutenir les jeunes entreprises, en profitant de l’expérience de personnes compétentes dans le monde de l’entreprenariat. Ce soutien peut être d’une forme financière mais également sous la forme de conseil et d’un encadrement personnalisé afin de tirer tous les avantages de personnes compétentes. Au vu des différentes aides et des différentes subventions à votre disposition, vous n’avez plus d’excuses pour vous lancer dans la création de votre restaurant et vivre pleinement votre rêve.