Comment calculer la rentabilité d’un restaurant ?

Au lancement de votre entreprise, la première question que vous devez vous poser est la suivante : comment la rendre rentable ? Il faut l’avouer, sans rentabilité, votre activité ne saurait être pérenne. Le domaine de la restauration est très concurrentiel, il présente de multiples opportunités, mais également de nombreux défis à relever. La rentabilité constitue une question importante qu’il est préférable de clarifier dès la mise en place de son business plan. En effet, le plan établi doit permettre de mettre en évidence la présence d’une demande suffisante pour égaler l’offre proposée. Comment calculer la rentabilité de votre restaurant ? Éléments de réponse ici.

La rentabilité : Qu’est-ce que c’est ?

Avant d’aborder la question du calcul de la rentabilité, il est important de savoir ce que signifie réellement ce terme. De façon générale, la rentabilité permet de désigner l’aptitude d’un investissement à dégager du bénéfice. Autrement dit, être rentable, c’est avoir la capacité de générer de la valeur ajoutée à tous les investisseurs et partenaires de son entreprise.

Ainsi, pour que votre restaurant puisse être rentable, il doit permettre de créer un stock de trésoreries suffisant pour rémunérer les créanciers et les investisseurs. Votre restaurant doit également posséder les fonds nécessaires pour pouvoir s’émanciper tout en faisant face aux coûts des besoins en fonds de roulement. Prix et rentabilité vont de pair certes, mais si tous ces facteurs sont réunis, votre restaurant pourra durer dans le temps et être qualifié de rentable.

Comment calculer la rentabilité de son restaurant ?

Dans votre futur rôle de restaurateur, vous avez certainement plusieurs ambitions : un emplacement de rêve, un thème attractif, des plats et des menus parfaits, etc. Toutefois, même si tous ces aspects relatifs à la restauration sont réunis, l’élément à ne pas négliger demeure l’aspect de vos finances. L’élément clé de vos finances étant votre rentabilité, voici détaillés ci-dessous les principaux indicateurs à déterminer pour faire son calcul.

Le seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité encore appelé point mort représente le chiffre d’affaires hors taxes à produire pour équilibrer la totalité des charges consommées. Il est à déterminer lors de la mise en place de votre business plan. En réalité, le seuil de rentabilité constitue la zone d’équilibre entre le coût de vos charges et celui de vos produits. Lorsqu’il est atteint, tous les excédants de revenus peuvent être considérés comme étant des profits. Si le seuil de rentabilité n’est pas atteint, votre établissement sera qualifié de déficitaire.

La part des actionnaires

Pour déterminer le volume de cash qui revient aux actionnaires, il est primordial de garder un œil sur la progression du bénéfice net de votre restaurant. Ce bénéfice est acquis par de multiples calculs intermédiaires de gestion. Pour ce calcul, il faut soustraire au chiffre d’affaires hors taxes les achats effectués, les dépenses d’ordre général, le salaire des employés, les dotations aux amortissements, les intérêts financiers et enfin l’impôt sur la société. Le résultat de ce calcul est appelé résultat net et permet de mesurer votre marge nette. Il peut ensuite être réparti sous la forme de dividendes aux actionnaires ou être mis en réserve pour de futurs investissements.

La part attribuée aux créanciers

Afin de déterminer la part revenant à vos créanciers, il faut faire la somme du total des flux de trésorerie d’activité, de financement et d’investissement. Dans l’optique de réaliser ce calcul, la création d’un tableau de flux de trésorerie peut s’avérer bénéfique. La somme de ces trois catégories de marges brutes d’autofinancement vous permettra d’obtenir le montant de la trésorerie nette de votre restaurant. Cette trésorerie sera principalement utilisée pour le remboursement des intérêts de vos créanciers et les investissements des activités futures du restaurant.

Les autres indicateurs à déterminer dans le calcul de la rentabilité

En dehors de ces indicateurs très importants, d’autres peuvent également être utiles pour calculer la rentabilité de votre restaurant. Les éléments concernés sont entre autres :

  • la rentabilité de votre capital : elle est obtenue en effectuant une division entre le résultat net et le total des capitaux propres
  • la marge des futures opérations : elle est mesurée en divisant l’excédent brut d’exploitation (EBE) par le chiffre d’affaires
  • le taux moyen de croissance annuelle
  • votre taux de rotation des stocks
  • les ratios d’encours clients et de dettes fournisseurs : le premier est obtenu en divisant les encours clients par le chiffre d’affaires et le second ratio est obtenu en divisant ces encours par le montant des achats consommés
  • la capacité d’endettement : elle est obtenue en divisant la dette nette par l’EBE
  • enfin votre aptitude à venir à bout de vos frais financiers : pour l’obtenir, il faut diviser l’EBE par le total des frais financiers.

Vous l’avez sans doute compris, la rentabilité est une notion centrale dans la création de votre restaurant. Les matières à maîtriser sont nombreuses certes, mais vous êtes désormais en possession de tous les éléments nécessaires pour savoir comment calculer votre rentabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *