Comment établir le business plan d’un restaurant ?

business-plan-restaurant

Établir un business plan pour un projet de restaurant est le premier pas vers sa concrétisation. En effet, le document formalise explicitement votre idée, votre activité, votre concept, la décline en objectif clairement défini, en stratégie adaptée et en prévisions en chiffre.

Ainsi fait (ou plutôt, ainsi bien fait), votre business plan sera votre feuille de route et votre instrument pour présenter votre projet à des bailleurs de fonds ou autres acteurs économiques.

Qu’est-ce qu’un business plan ? Que doit contenir votre plan pour votre restaurant ? Quelles sont les différentes étapes de la construction de ce modèle de document ? Nous allons essayer de répondre à toutes ses questions. Pour plus de pertinence, nous allons supposer que vous envisagez de positionner votre projet de restauration sur une niche bien délimitée : plats diététiques à base de riz brun et légumes de saison livrés à domicile.

Qu'est-ce qu'un bon business plan de restaurant ?

Que ce soit dans le cadre d’une création d’entreprise ou d’une extension de société, un business plan est un document écrit qui résume de façon claire et homogène votre initiative, tant au niveau du concept, de votre activité qu’au niveau des stratégies à appliquer, des dépenses à supporter et des résultats escomptés.

La rédaction et l’analyse de votre étude sera réussie si le lecteur en sort avec la conviction que vous tenez une bonne idée d’investissement et que vous êtes la bonne personne pour la concrétiser. En effet, l’adéquation entre le concept du projet et le profil du porteur du projet est déterminante

Pour réussir la rédaction de votre restaurant plan business, vous serez amené à faire preuve de méthodologie. Ainsi donc, votre passion et votre enthousiasme seront perçus au même titre que votre sens de la rigueur.

Comment construire votre plan d'affaires ?

Rédiger votre business plan de restauration se fait en plusieurs étapes.

Rédiger l’executive summary de votre plan

L’executive summary ou le résumé opérationnel fait office d’introduction de votre business plan projet. C’est la partie à ne pas rater sous la menace d’être rejeté d’entrée !

L’executive summary consiste en 2 pages au maximum. Il vise à donner une vision claire et globale de votre projet et votre activité de restaurant. À cet égard, tous vos talents et vos capacités de persuasion et d’analyse de synthèse sont à déployer.

Votre plan opérationnel pour votre projet de livraison à domicile de plats diététiques doit mentionner :

  • Votre nom d’entreprise : à l’image de Diète At Home, il doit être évocateur et facilement mémorisable.

  • Votre concept ou idée : présentez synthétiquement les motivations de votre triple choix (nourriture diététique, livraison à domicile, prix abordable). Vous avez opté pour une niche bien précise, alors il faut enlever d’entrée le doute quant à sa rentabilité. Pour cette raison, mentionnez sans tarder que votre étude de marché – par questionnaire dans la rue, dans les bureaux et les commerces de la zone visée – a révélé un grand intérêt pour cette offre. Mieux encore, expliquez que cette niche était déserte, alors que le nombre de restaurants au centre-ville est élevé.

  • Votre cible : adeptes de la nourriture diététique (par choix ou par nécessité médicale) habitant ou travaillant dans un rayon de 20 km autour du centre-ville. Éventuellement, elle inclura les clients qui acceptent de se déplacer jusqu’à vos locaux.

  • La Typologie de votre marché : démontrez le trend croissant de la demande de nourriture diététique, ainsi que l’engouement pour les plats livrés à domicile.

  • Équipes : étalez votre propre expérience et celle de vos collaborateurs ou associés. À ce propos, concentrez-vous sur vos réalisations dans le domaine de la cuisine. De même, insistez sur la complémentarité des profils des gestionnaires du projet.


Montrer les valeurs du modèle économique choisi

Rédiger dans votre entreprise business plan, les valeurs qui ont motivé le choix du projet impactera positivement votre audience. À point nommé, les vertus de la nourriture diète constituent un sujet recommandé. En plus d’être une vague à monter, faites ressortir votre attachement personnel à ce genre de produits.

Présentez votre étude de marché

Une intuition, conviction ou passion ne suffit guère à justifier la faisabilité d’un projet. En conséquence, votre document doit inclure une présentation de l’étude de marché que vous avez menée. Aussi, vous serez plus crédible et votre dossier sera plus solide.

Il est conseillé de structurer cette analyse en plusieurs points :

  1. Le socio-culturel : abordez la place de la restauration dans la tradition française, l’intérêt pour le bio et la cuisine diététique, l’adoption de nouvelles ” façons de manger ” (manger vite, manger dans son bureau, manger devant son écran, etc).

  2. L’économique : évoquez l’importance du budget dédié par les Français aux dépenses alimentaires.

  3. La demande : vous trouverez facilement des statistiques sur le secteur de la restauration en France, y compris la restauration à thème et les plats livrés à domicile. Axez votre analyse sur la courbe ascendante des 2 derniers pôles et leur perspective d’avenir.

  4. Les résultats terrain : mettez en relief les conclusions positives de votre questionnaire (pourcentage élevé d’interviewés ayant déclaré préférer les plats diététiques, aimer les légumes et le riz, préférer se faire livrer chez eux, penser de plus en plus à manger saint, etc).

  5. La concurrence : donnez des statistiques de votre concurrence directe et indirecte. Affinez plus votre analyse des concurrents directs : restauration à thème bio, restaurateurs livreurs de plats à domicile. Intégrez dans votre business plan projet leur menu, leur prix, le profil de leurs clients et leur stratégie de communication. Ces données vous serviront lors de la présentation de votre stratégie commerciale.


Il est à noter que plusieurs outils de management pourront être inclus dans votre business plan pour plus de clarté (et pour impressionner les lecteurs !) : la carte perceptuelle, le plan de positionnement, le schéma de l’intensité concurrentielle, la synthèse swot. L’intégration de ces modèles standards n’est pas pour autant indispensable.

Développez votre stratégie marketing

Après avoir suscité l’intérêt de vos bailleurs de fonds par la pertinence de votre positionnement et l’adéquation de votre profil avec votre concept, il est temps d’entrer plus au cœur du sujet et de les convaincre que vous avez aussi des qualités de stratège.

Votre business plan doit étayer avec plus de détails et d’argumentaires vos choix en matière de positionnement, produit, communication, distribution et génération de prospects.

Positionnement

La restauration diététique ou à thème ont la réputation d’être plus cher. Ce prix est justifié par la cherté des ingrédients. Or, votre choix de ne pas supporter les frais financiers d’un restaurant avec tables vous permettra de proposer des menus riches à un prix très compétitif.

En schématisant le marché par un espace plan (axes qualité et prix), vous démontrerez aux lecteurs de votre plan de restauration que le point où vous êtes placé n’est pas un champ de bataille entre une multitude de concurrents.

De même, en classant la concurrence directe selon les critères nature des plats et mode distribution (livraison à domicile ou service à table), ils seront rassurés de constater que vous avez déniché un positionnement intéressant et non concurrentiel.

Ciblage et segmentation

Votre étude de marché a confirmé ce que vous saviez déjà à propos de votre clientèle potentielle. Vous serez amené à composer des menus pour trois types de clientèle :

  1. Les occasionnels : ils tentent de temps en temps un menu diète par curiosité ou juste pour varier.

  2. Les adeptes par choix : ils sont convaincus des vertus de cette nourriture sur leur santé et bien-être. Ce sont des clients réguliers.

  3. Les convertis par nécessité : ce sont des personnes en sur-poids ou malades à qui il est conseillé médicalement d’opter pour un régime à base de légumes.


Il va sans dire que la composition de vos menus sera différente selon le profil du client. Vos banquiers apprécieront que vous accordiez de l’importance au concept marketing « couple produit/segment », ils font la même chose !

Produit

Un business plan restaurant sans présentation (même non exhaustive) du menu prévu sera incomplet. À ce sujet, pensez à indiquer l’apport calorifique et nutritionnel de chaque repas : votre savoir-faire en cuisine et en nutrition sont à étaler.

Communication

Le bouche à oreille dans les mondes réel et virtuel est crucial pour un restaurant. Toutefois, avant d’arriver à ce stade, votre plan d’affaire devra mentionner que vous envisagez d’utiliser toutes les actions marketing recommandées pour annoncer une ouverture d’un nouveau commerce : distribution massive de flyers dans la rue, distribution de dépliants dans les boites à lettre, affichage, visites personnelles aux commerçants et bureaux, etc.

Dans le même ordre d’idée, pensez à préciser dans votre plan business restaurant que vous allez recourir aux outils du marketing digital. Mieux encore, précisez que vous êtes conscient que les retombées en termes de génération de prospects ne seront pas immédiates. En effet, un site web bien référencé sur vos mots-clés (restauration diététique, votre localité, livraison à domicile…) nécessite toujours du temps et des efforts continus d’optimisation avant d’attirer des visites et des clients.

Votre armada doit aussi inclure un compte Google My Business (référencement local) et des comptes sociaux.

Produire des états comptables prévisionnels

Si votre business plan est destiné à des banquiers ou à des investisseurs, sachez qu’ils sont friands de tableaux chiffrés et de ratios.

Les prévisions financières sont une photo chiffrée de votre business à un instant F (pour futur). Le but n’est pas de fournir des prévisions exactes : tout le monde sait que ce n’est jamais le cas. Cependant, elles doivent absolument révéler la cohérence de votre projet de création d’entreprise.

Il existe une multitude d’états financiers et de ratios à intégrer à un plan business de restauration :

  • Le plan de financement initial : c’est un tableau qui indique vos besoins en ressources de financement ainsi que leur provenance : fonds propres, empreints, aides de l’état, créances fournisseurs, etc.

  • Le compte de résultat : présenté de façon simple, il s’agit de votre chiffre d’affaires prévu, diminué de vos dépenses fixes (à payer invariablement de votre activité) et des charges variables (en fonction du nombre des plats livrés).

  • Le compte de trésorerie : l’argent solvable que vous avez sous la main et que vous pouvez utiliser pour couvrir des dépenses immédiates (comptes bancaires et caisse).

  • Le seuil de rentabilité : c’est le nombre de plats à livrer pour couvrir vos frais fixes. À partir de ce seuil, vous pouvez commencer à marger.

  • Les bilans prévisionnels : c’est une photographie chiffrée de votre actif (utilisation de l’argent) et votre passif (provenance de l’argent) à un instant T. Si l’actif est supérieur au passif, vous aurez dégagé un bénéfice.


Le recours à un expert-comptable habitué à la rédaction de business plans restaurant est fortement conseillé. Ce professionnel de l’établissement des bilans prévisionnels, des prévisions financières et des règles fiscales applicables à la restauration (TVA…) vous fournira un plan de restaurant de grande qualité.

La construction d’un plan d’affaires suit un processus logique. Les différentes parties de ce document sont interdépendantes. Votre lecteur doit sentir aussi bien votre conviction et votre passion, que votre cohérence et votre rigueur.

Votre business plan restauration doit envoyer deux signaux : votre maîtrise de l’art de la cuisine et votre bon sens managérial. Ainsi conçu, il vous sera utile pour le financement de votre projet, ainsi que pour le développement et la pérennité de votre affaire de restauration.