Tout savoir sur les bouchons lyonnais !

La réputation de la ville de Lyon n’est plus à démontrer en matière de gastronomie française. Depuis 1935, la ville porte le nom de la “ capitale mondiale de la gastronomie “ attribué par Curnonsky, critique culinaire. Les bouchons lyonnais sont des petits restaurants typiques dont l’emblème est une cuisine authentique et simple qui attire tous les gourmets de France et de Navarre.

Petit focus sur la capitale de la gastronomie française : Lyon et ses bouchons lyonnais.

Qu’est-ce qu’un bouchon lyonnais ?

Un bouchon lyonnais est un petit restaurant typique où la convivialité est le maître-mot. Ces petits restaurants authentiques sont décorés de façon pittoresque : comptoir, tables rapprochées avec la traditionnelle nappe à carreaux rouge et blanc, des casseroles en cuivre suspendues, du mobilier en bois et des vieilles affiches. Les bouchons lyonnais servent une cuisine traditionnelle simple, à base de produits du terroir, le tout accompagné de Beaujolais ou de Côtes-du-Rhône.

Le vin est omniprésent dans les bouchons. Qu’il soit rouge, blanc ou rosé, il est toujours issu de cru de grande qualité. Cet univers unique des petits restaurants lyonnais rappelle les cuisinières de la bourgeoisie surnommées les “ mères lyonnaises “ au 18e siècle.

Ces femmes de caractère proposaient une cuisine simple mais réalisée avec des produits frais de très grandes qualités. Eugénie Brazier est la plus célèbre des mères lyonnaises. C’est elle qui fit l’apprentissage de l’un des plus célèbres chefs cuisiniers dans le monde, Paul Bocuse.

bouchon-lyonais

Origine des bouchons lyonnais

Grand symbole de la cuisine lyonnaise, les bouchons sont issus de la tradition des mâchons instaurée par les canuts, ouvriers tisserands de la soie. À l’origine, le terme désigne un lieu où l’on peut “ mâchonner “.

Au 19e siècle, les canuts qui commençaient tôt leur journée, prenaient un en-cas entre 9 h 00 et 10 h 00 composé de restes de la veille, appelés les “ mâchons “. Ces repas étaient partagés entre hommes et étaient souvent le prétexte pour parler affaires dans le milieu de la soie. Quant à l’appellation “ bouchon “, il viendrait des branches de rameaux qui étaient suspendus aux portes des cabarets afin de signaler leur établissement. Bien qu’il y ait de nombreuses significations au terme “ bouchon “, l’explication des branchages serait confirmée par l’écrivain et architecte lyonnais, Nizier du Puitspelu, dans son Littré de la Grand’Côte, ouvrage sur le parler lyonnais.

Quels sont les plats emblématiques des bouchons lyonnais ?

Les bouchons vous proposent des plats simples à déguster dans une ambiance chaleureuse et familiale. Tous les produits utilisés sont frais et de grande qualité. Les patrons des bouchons s’approvisionnent souvent sur les marchés de quartiers et des halles de Lyon.

Dans la grande tradition lyonnaise, certains plats sont de vraies institutions comme les grattons composés de morceaux de couenne de porc grillés servis à l’apéritif. On retrouve de nombreuses spécialités lyonnaises. Au menu, nous retrouvons tout d’abord, en entrée, la cochonnaille qui occupe une place de choix comme au temps des “ mâchons “. Le cervelas lyonnais est une autre des spécialités de la région du Rhône. Il est souvent truffé et pistaché. Parmi les plats les plus connus, la quenelle est le plat lyonnais par excellence depuis le 19e siècle. Un autre plat typique, le tablier de sapeur fait à base de gras-double. Dans la cuisine lyonnaise, les abats, tripes et foies occupent une place importante. Le formage le plus connu est la cervelle de canut. C’est un fromage blanc assez consistant avec des fines herbes, de l’ail, du vinaigre et de l’huile. Son nom fait référence aux ouvriers tisserands de la soie.

Dans les menus des bouchons, vous pouvez trouver également le gâteau de foie de volaille, le caviar de la Croix-Rousse, l’assiette de gnafron… Et bien plus encore, mais le plus simple est de venir les découvrir sur place toutes ces spécialités lyonnaises !

Que signifie le label “bouchon lyonnais” ?

C’est à l’initiative de la CCI Lyon Métropole en partenariat avec ONLYLYON Tourisme et Congrès que les bouchons lyonnais se sont regroupés en association en 2012 et ont créé leur propre label. Le but étant de promouvoir l’authenticité des bouchons lyonnais. N’est pas Bouchon Lyonnais qui veut !

Pour avoir le droit d’utiliser le label, le restaurateur devra passer un audit au préalable réalisé par un cabinet indépendant, afin de vérifier qu’il respecte bien la tradition de Lyon. Plusieurs critères sont analysés comme la qualité des produits, le relationnel entre le personnel et les clients, la décoration intérieure, son cadre historique dans Lyon sans oublier l’hygiène, la propreté et la sécurité.

L’association des bouchons lyonnais a pour objectif de préserver et promouvoir une cuisine traditionnelle de renommée mondiale et de participer à l’attractivité touristique locale.

Pour savoir si vous êtes dans un bouchon qui respecte toutes les traditions, l’association des bouchons lyonnais a son propre logo. Il s’agit d’une marionnette, le Gnafron, compagnon du célèbre Guignol qui est le véritable emblème de la ville de Lyon. Il représente l’état d’esprit des Lyonnais, des bons vivants aimant boire et manger dans la bonne humeur.

label-bouchon-lyonnais

Sélection des meilleurs bouchons lyonnais

La ville de Lyon compte plusieurs dizaines de bouchons lyonnais. Au départ, les bouchons étaient installés dans le quartier de la Croix-Rousse, secteur des canuts. Aujourd’hui, la plupart se concentre dans le 2e arrondissement au cœur du quartier historique classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Nous vous proposons une sélection des meilleurs restaurants à retenir.

Au petit bouchon

Situé au cœur du 1er arrondissement de la ville de Lyon, rue du Garret, le restaurant Au petit bouchon “ Chez Georges ” (de son nom complet), est un authentique bouchon lyonnais. Depuis 30 ans, le chef connaît ses classiques et vous propose ses spécialités lyonnaises comme la salade lyonnaise, le tablier de Sapeur sauce ravigote, le saucisson cuit au Beaujolais et les traditionnelles quenelles, le tout dans une ambiance détendue. Tous les matins du lundi au vendredi de 9 h 00 à 11 h 00, vous pouvez venir mâchonner ! N’oubliez pas de réserver au 04 78 28 30 46.

Chez Hugon

“ Chez Hugon, tout est bon, mais le patron est bougon…” C’est sur cette blague entre amis qu’est définit Henri, le patron de Chez Hugon. Son épouse Arlette est quant à elle, la digne héritière des “ mères lyonnaises.” Situé à côté de l’Hôtel de ville de Lyon, rue Pizay, le restaurant Chez Hugon vous sert des spécialités telles que l’andouillette, un poulet au vinaigre ou encore le gâteau de foie de volaille accompagné de sa sauce Nantua. Labellisé “ Authentiques bouchons lyonnais,” Chez Hugon est une affaire familiale qui perpétue les traditions culinaires lyonnaises. Ouvert du lundi au vendredi, midi et soir. Pour réserver : 04 78 28 10 94.

Le Garet

Niché dans le quartier historique de Lyon, rue du Garet, 1er arrondissement, le restaurant Le Garet devient un bouchon en 1920. Cet établissement est chargé d’histoire. Jean Moulin prenait ses repas une fois par semaine pour ses réunions de travail clandestines pendant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, une plaque en laiton en l’honneur du héros de la France libre est accrochée au mur de l’établissement. Au menu, une cuisine traditionnelle : tête de veau, andouillettes, tripes, quenelles… Le chef Emmanuel Ferra a fait ses premières gammes chez Léon de Lyon et Paul Bocuse. Un lieu accueillant en toute simplicité. Pour réserver : 04 78 28 16 94.

La Mère Jean

Situé à deux pas de la Place Bellecour, rue des Marronniers dans le 2e arrondissement de Lyon, le restaurant La Mère Jean est un lieu où l’ambiance, la cuisine, le décor… Tout est authentique ! Chez la Mère Jean, les recettes sont simples et sans chichi. Vous pouvez y déguster le fameux gâteau de foie de volaille, les rognons, la tarte à la praline… sans oublier l’incontournable quenelle de brochet, le tout dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Comme beaucoup de bouchons lyonnais, le restaurant est petit, pensez donc à réserver au 04 78 37 81 27.

Vous l’aurez compris, un véritable bouchon lyonnais est un lieu à la fois chaleureux, authentique, conviviale et familiale. Dans un bouchon à Lyon, on sait ce que recevoir veut dire. Le patron vous accueille en toute simplicité pour déguster une cuisine traditionnelle avec des produits frais “ à la bonne franquette ”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *